15 août, Les Profanes dénoncent une instrumentalisation des victimes de Guerre au bénéfice d’une cérémonie religieuse illégale !

10848049_385414634957560_5608434686701546222_n (2)
Pour tout contact : lesprofanes@gmail.com
Communiqué de Presse
15 août, une cérémonie ne présentant aucun caractère patriotique officiel selon l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre : Les Profanes dénoncent une instrumentalisation des victimes de Guerre au bénéfice d’une cérémonie religieuse illégale !
L’association de promotion et de défense de la laïcité « Les Profanes » s’est vue confirmer le caractère non patriotique par l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre de la cérémonie du 15 août se tenant chaque année à Metz*.
Depuis sa création l’association « Les Profanes » dénonce la présence d’élu.e.s (en tant que tel) lors de la cérémonie du 15 août, place Saint Jacques à Metz au nom du principe de neutralité incombant aux représentant.e.s des citoyen.n.e.s envers les religions. Cette cérémonie mobilise également à des fins religieuses des moyens municipaux (gerbe de fleurs déposée au nom de la ville de Metz, sonorisation de l’espace public, privatisation des terrasses de la Place St Jacques …)
Interpellé le maire de Metz a justifié sa présence en invoquant le caractère « patriotique » de la cérémonie*. Pourtant « Les Profanes » ont appris que le cabinet du Maire invitait par courriel les élu.e.s de la ville à participer à « la traditionnelle cérémonie de l’Assomption » débutant par les « Vêpres pontificales » à la cathédrale se poursuivant par un « Hommage à Notre Dame » et se terminant par « la bénédiction du Saint-Sacrement » et cela sans faire nullement mention du caractère prétendument patriotique de l’évènement … !
L’année dernière Les Profanes interpellaient les élu.e.s et le Préfet sur le caractère manifestement illégal de la cérémonie organisée par l’Evêque de Metz invoquant à l’appui de leurs avertissements des dispositions Concordataires qui interdissent explicitement les processions dans les villes où sont édifiés des temples destinés à différents cultes. Gênés par l’argumentation de l’association, les intéressé.e.s ont préféré ignorer la loi pour ménager des intérêts locaux et clientélistes.
Constatant que les autorités concerné.e.s ont fait le choix de mépriser la laïcité et la loi, « Les Profanes » leur enjoignent de respecter les victimes de la guerre, dont la mémoire ne saurait être utilisée dans le but de justifier une présence à une cérémonie purement religieuse et illégale.
L’association invite l’ensemble des citoyens soucieux du respect des principes de laïcité et de liberté de conscience à se joindre à un banquet républicain, le 15 août prochain à 12H place de la Laïcité (rue de la chèvre) à Metz.
Sources :
« « C’est une cérémonie patriotique », a expliqué Dominique Gros à l’AFP pour justifier sa présence. « Je suis là en souvenir des milliers de Messins déplacés par les nazis pour s’être rassemblés ici le 15 août 1940 », a-t-il souligné. »
Une procession du 15 août illégale… en vertu du concordat
Ci-dessous : courriel de l’ONACVG & courriel du cabinet du Maire
Invitation conseil municipal assomptionRéponse ONACVG
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s