A Metz un évangéliste soigne le cancer dans la rue avec un chiffon sur la tête et des incantations… !

EnfantL’association de promotion et de défense de la laïcité « Les Profanes » a interpellé le Maire de Metz et le Préfet de Moselle concernant un rassemblement public ayant eu lieu le 21 juillet 2018, Place de la République à Metz.

Organisé par Monsieur Guy MILON, évangéliste du « Ministère International d’Evangélisation », cet évènement se déroulait dans le cadre d’une « grande campagne de guérison ».

Si la liberté de conscience dont la croyance religieuse constitue un principe fondamental reconnu par les lois de la République, celle-ci ne saurait empêcher la protection de la santé des mineurs et des personnes vulnérables.

Or en visionnant les vidéos prises sur place, nous constatons qu’après avoir appelé les parents à amener leurs enfants malades, un très jeune garçon a été « guéri » par l’apposition des mains de l’évangéliste. Quelques minutes auparavant ce fut une femme « guérie de son cancer » par la pose d’un chiffon sur sa tête…

Ces actes semblent pouvoir être qualifiés notamment d’exercice illégal de la médecine voir de mise en péril des mineurs dans l’hypothèse où les parents cesseraient les soins médicaux après le « rituel de guérison » opéré par l’évangéliste.

Une photographie montre de nombreuses chaises floquées au nom de la ville de Metz, accolées à d’autres sièges de forme identique.

Au vu de ces éléments inquiétants Les Profanes demandent au Maire et au Préfet, par courriers séparés :

  • – Si ce rassemblement a été déclaré auprès des services compétents en vertu des articles L211-1 à L211-4 du Code de la sécurité intérieure ;
  • Si ce rassemblement a reçu un soutien matériel et/ou financier de la ville de Metz.
  • D’étudier l’opportunité de la transmission des informations utiles aux autorités compétentes, étant inquiets de la santé physique des mineurs prétendument « guéris » par Monsieur Guy MILON lors de ce rassemblement.

Devant la gravité des faits l’association Les Profanes sera attentive sur les suites données à cette affaire.

Publicités